Le Déclic?

Dans la vie il faut des déclics pour avancer, avant j’en étais sûre maintenant j’en suis persuadée… Y’à 5 ans, j’ai perdu 09kg en 2 mois et demi, suivie par une diététicienne… et pis ma vie sédentaire à repris le dessus, vie de couple, déménagement, changement de rythme…
1 grossesse et 1 embolie pulmonaire bilatérale plus tard : +09kg AIE AIE AIE…
J’en peux plus, mais je n’arrive pas à me raisonner et à faire des efforts… ou alors si… pendant 2 jours… et je lâche lamentablement…
Le déclic est arrivé ce week-end, autour d’une table, après de belles rencontres. Au détour d’une discussion avec mon voisin de table, j’apprends qu’il a réussi a perdre +25kg en l’espace d’un an et demi… en courant… oui oui vous lisez bien en courant… Je vous entends tous là «mais Choupette elle hait courir»… et bien oui c’est vrai je hais courir, mais j’ai adoré l’écouter me raconter son histoire. Pour moi la course à pied est sans intérêt, sans but, sans plaisir mais je l’écoute patiemment me raconter son vécu. Et il est fort ce vécu. Sans honte, et sans préjugé il m’explique que le premier coup il a couru 300 mètres et il est rentré à la maison, vidé… Dans ma tête je commence par me dire «et pourquoi pas moi»… Mais bon nous en sommes à l’apéro, j’ai encore tout le repas pour me faire un film dans ma tête… 🙂
Le coup de grâce aura lieu le Dimanche soir, en disant au-revoir à tout le monde… J’aurai pu m’effondrer en larmes, mais non je suis restée digne… Au détour d’une dernière bise, on m’a dit «oh vous aussi vous êtes enceinte?!» Et bien non je ne suis pas enceinte, je suis juste Grosse… Ca fait mal, voire même très mal… La dame était très très mal à l’aise, c’est d’ailleurs Chouchou qui a répondu à ma place… et nous sommes retournés au bungalow, moi la boule au ventre, blessée de cette parole malheureuse… en me couchant j’ai juste dit à Chouchou «mardi je vais courir» Mardi matin, je suis à la maison, je parcours Facebook et regarde le profile de mon nouveau «coach mental», et je découvre un blog «le kilomètre zéro». Je lis en entier, et à nouveau je pense «pourquoi pas moi bon sang, je peux y arriver j’en suis sûre»
Chouchou rentre du bureau vers 17:30, je suis lamentable affalée sur le canapé à jouer au légo avec mon fils, et là l’air de rien, il me dit «à quelle heure tu vas courir parce qu’il faut que je m’organise pour Louis» Pfu, en toute sincérité j’ai pas envie… Il fait chaud, et pis vraiment j’aime pas courir… je réponds un premier «mouais», suivi d’un «je vais mettre des chaussettes et j’y vais…» Il m’explique de télécharger machin truc bidule chouette sur mon iphone pour calculer mon parcours et tout et tout… J’en vois pas franchement l’intérêt mais je le fais quand même, je me colle l’iphone sur le bras, je mets les écouteurs et me voilà partie… Pour ceux qui connaissent la maison, je prends le chemin qui mène au Ru, aucune honte de vous dire qu’après environ… 75 mètres j’étais cuite… et oui… Faut les bouger les kilos… le kilomètre zéro m’a appris ce matin, qu’il ne faut pas abandonner, et que c’est mieux d’alterner course et marche à pied quand on cale plutôt que d’abandonner… alors je marche un peu, puis je cours, je marche un peu puis je cours… Je suis en forêt, musique sur les oreilles et je courotte (oui y’à courir et courotter, pour ma part pour l’instant je courrote… LOL) et puis à un moment donné, mon iphone me dit «vous avez fait 1 kilomètre» hein quoi? j’ai déjà couru 1 kilomètre? mais comment j’ai fait? Alors là je ne sais pas ce qu’il m’arrive, et je me mets à courir, mais vraiment à courir «PUREE J’AI COURU 1 KILOMÈTRE ‘CHAMPAGNE’» Je suis dans ma forêt, et je me surprends à me dire «c’est sympa de courir en fôret»… Ohlalalalla Choupette ké passa? Tu aimerais courir? et pis là Deuxième effet kiss cool «vous avez fait 2 kilomètres»… glurps… là je suis morte par contre… J’ai mal aux jambes… Je suis sur le retour, ma course aura durée 21mn58 et j’ai parcouru 2,61km. Je rentre, flinguée, dégoulinante mais très fière… Fière d’avoir couru, fière de m’être ENFIN PRISE EN MAIN… Heureuse d’avoir entendu «je suis fière de toi» de la part de mon mari…

Alors oui hier soir, j’ai souffert… Mais quelque part j’ai pris plaisir… Jeudi soir je remets ça, je me suis faite mon objectif, il n’est pas lourd, mais j’espère l’atteindre…

Alors le kilomètre zéro si tu me lis… Ben juste un MERCI, et surtout continue dans ton projet… Tu as réussi à me convertir en une soirée… alors… imagine sur du long terme 🙂

Share

Les commentaires sont fermés