Russie: Etape 1

Réussir à prendre l’avion… 13:45 je suis à l’aéroport, avec ma colonie de bagages, oui c’est encore Huguette qui porte le matos 🙂 On fait les cartes d’embarquement directement avec les machines, vive Air France… Je ne fais pas super attention à ce que je fais, je tape mon numéro, OK, je tape mon nombre de Bagage 2 OK et là la machine me dit «veux tu payer le bagage supplémentaire maintenant» et là je me plante de bouton et je dis NON… Graaaaaaaave erreur Huguette… Graaaaaave erreur, la prochaine fois prends ton temps et lis bien ce que la machine t’explique…. On a tous nos cartes d’embarquement… Je vais directement au bureau AirFrance pour payer mon Deuxième bagage, cool y’à personne… La dame est gentille et m’explique qu’il faut d’abord que j’enregistre mes bagages, et que le monsieur me donnera un papier pour que je revienne payer… Je garde mon calme et lui dit «oui mais là y’à quand même déjà beaucoup de monde, il faut faire la queue, donc peut être que ça serait plus logique que je paye maintenant comme ça… enfin bon moi j’dis ça j’dis rien….» Et bien non car le papier qui dit combien je dois payer c’est l’autre Monsieur qui va me le donner… C’est Ballot…. 1:10 plus tard, j’ai enregistré mes bagages, j’ai le fameux papiers qui dit que je dois aller payer pour récupérer ma carte d’embarquement validée à mon nom… Donc en gros tant que je n’ai pas payé je ne peux pas partir… Voilà le topo… il est 15:00, mon vol est à 16:05… Toute l’équipe part, après tout personne ne va venir avec moi pour me tenir compagnie faut pas non plus déconner, je dois pas faire le poids devant le Duty Free 🙂 Je retourne au bureau Air France, là où y’avait ABSOLUMENT PERSONNE 1 heure avant… et là c’est le Drame… Y’à tout le vol PARIS – DAKAR qui fait la queue pour des suppléments aussi, et y’a 3 personnes de chez Air France + 2 pour la business class… moi je suis pas en businness… et DAKAR non plus….je trépigne, je fais du gringue aux 2 mecs gérant la Business, ça ne marche pas, je regarde ma montre, oups…. 15:40 et je suis toujours en bas… Il me reste encore à passer le contrôle des passeports, le passage aux rayons X… C’est pas gagné Huguette quand même…
Finalement voilà mon tour, je paye en quoi 4 secondes 1/2, je récupère ma carte d’embarquement, je beugle au mec d’AF «envoie moi la facture sur mon mail j’ai pas le temps je vais raaaaaaaaaaaater mon avion avec vos conneries»… et là commence une course effrénée à travers Roissy Charles de Gaule Terminal 2E… imaginez… choupette, le gilet dans la main, la valise à roulette de l’autre, courant à travers tout le terminal pour trouver la porte d’Embarquement… Avec son téléphone qui n’arrête pas de sonner, je sais qui s’est, j’ai mis une sonnerie spécifique, et c’est BB#1 qui me harcèle pour savoir certainement où j’en suis… J’attrape mon Iphone et hurle dans le biniou «ouiiiiii j’arriiiiiiveeeeeuhhhhhhh»… Il me donne une information capitale «utilise le fast machin truc qui te permet de passer via un SAS spécifique et ne pas faire la queue au contrôle des passeports» Effectivement en arrivant au contrôle des passeports j’ai toute l’Afrique qui fait la queue… Oh mon dieu… 15:53 je vais rater mon avion c’est pas possible autrement… Je vois le Fast Machin truc, je m’engouffre là dedans et me retrouve face à 2 mecs habillés en Bleus, genre Flics… qui me regarde avec des yeux d’hurluberlus… et je lâche un «je vais rater mon avion et mon boss va me tuer, aider moi»… et là hop hop hop, tout va très vite, il m’arrache mon passeport me prend la main, hop scan mes empreintes digitales, main gauche, main droite, une tite signature et me voilà prête à passer dans un SAS… Contrôle du passeport : 2 secondes et demie YALAH, J’arrrrriiiiveeeeeee
sauf que pour aller embarquer faut que je prenne un train… Je transpire à grosses gouttes, si je rate mon avion, ça va être catastrophique… 15:58…. …. finalement j’arrive au contrôle des bagages, où je sors 4 ordinateurs portables, le mec me regarde bizarrement, je lui fais un grand sourire, un ptit clin d’oeil (pardon chouchou…) et zou je reprends ma course effrénée… En regardant les panneaux je m’aperçois bien évidemment que ma porte d’embarquement est la dernièreeeeeeee, tout au fond…. Je cours, je cours, je vole… et là je vois mon boss qui m’attend, en souriant le bougre… Je dégouline…. Mais je ne rate pas mon avion… ALELUIA!
Mais bon je suis contente…. J’ai fait tout ce trajet avec mes chaussures qui fond maigrir, elle est pas belle la vie?!

Share

Les commentaires sont fermés