La saintélyon ! Pour amateurs éclairés… Le jour où j’ai versé une larme à distance…

J’aurai tellement voulu être sur la ligne d’arrivée à l’attendre… Mais quand tu es parents de 2 enfants, beh tu peux pas tout faire…

Lyon-Saint Etienne, de nuit… La Saintélyon75km, départ 00h00

C’était SON défi de l’année, aller au bout de lui-même, voir s’il était capable de… Et punaise… Oui il en a été capable, il est ce que l’on appelle FINISHER… Il a passé la ligne d’arrivée après 13h04 de course…

Je ne pourrai pas vous raconter sa course, je n’y étais pas, et la vie fait que j’ai du bien partir bien vite ce matin… Mais ce que je peux vous dire, c’est que je l’ai suivi de loin, à me dire (et à dire à ma zizine qui était avec moi ce week-end), tout ce que j’espère c’est qu’il passe la ligne d’arrivée ou alors ce sera sa plus grosse déception…

J’avoue, j’ai douté… J’ai reçu des SMS qui m’ont fait douter… J’ai rabattu un ami cher à son coeur pour le booster avec moi par SMS, j’ai fait parler Louis sur une vidéo, je lui ai tout balancé en VRAC pour qu’il continue… qu’il rentre en delà de lui-même et qu’il continue d’avancer coûte que coûte… Et il a continué…

J’ai récupéré un mari vidé, gris, qui a été au bout de lui-même, mais finalement pas tout à fait puisque ce matin, avant que je ne parte bosser, j’ai entendu « Chérie j’ai les points pour me pré-inscrire pour la CCC 2014… » Finalement… il en a encore sous la chaussure…

On est fier de toi Chouchou… Par contre tu as maintenant l’interdiction de prendre la voiture après une telle course… Nous serons donc obligés de venir avec toi avec les enfants pour s’assurer que tu puisses dormir avant de prendre le volant 🙂

Capture d’écran 2013-12-09 à 14.12.54

Share

4 commentaires

  1. Oups il a pas pris mon « NOM » … C’était Titou un fervent supporter !!!;-)

  2. Moi je dis « chapeau bas » les mecs !!!!! Une fois de plus vous repoussez vos limites … Vous allez vous arrêtez un jour ? lol

    Bon sinon c’est quoi le prochain défi ??? ;-p

    Bizzzzz

  3. Eh oui ton homme a réussi je crois que s’il avait du faire les derniers mètres sur les genoux il l’aurait fait. En tant que belle maman je suis très très fière de mon gendre et de sa réussite sur tous les défis qu’il relève.

  4. T’as de quoi être fier de ton bonhomme! Pour l’avoir vécu à ses côtés, je peux te dire maintenant qu’il est parti avec plein d’incertitudes (la distance, la nuit, sa clavicule…), qu’il a effectivement eu de gros moments de doute, qu’il a cherché du réconfort de ton côté et il l’a bien reçu. Il a eu un sacré coup de fatigue, au milieu de la nuit. Il m’a dit pas mal de fois « vas-y » mais je n’y suis pas allé parce que cette course, on avait prévu de la faire ensemble depuis le départ magique de Saint-Etienne jusqu’à une nouvelle arrivée bras-dessus, bras-dessous dans le Palais des Sports de Gerland. Alors je l’ai boosté comme j’ai pu. Je pouvais le faire, je n’avais pas de doute sur notre réussite. J’avais de mon côté des espérances de temps vers les 10h, on en a mis 3 de plus, qu’importe, on y était et c’est juste ça qu’on retiendra. Aussi, je le félicite encore parce qu’il a traîné ces vilaines ampoules pendant 40 bornes mais même si ça a été parfois difficile, le mental a tenu bon!
    Les points, oui, on les a et je crois bien qu’on a encore une belle et longue balade à faire ensemble à l’été 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *