Maman je sais ce que je serai quand je serai grand

La discussion s’annonçait animé… C’était peu après être rentré de son exposé sur le plastique qu’il a présenté à toute sa classe, il était comme possédé par le sujet et a pris un réel plaisir a le travailler… bon faut dire qu’à la maison on est un peu CONTRE le plastique donc ça aide…

#Bref je m’attendais à ce qu’il me dise qu’il voulait remplacer Nicolas Hulot au gouvernement (les poules, le plastique, la bio diversité tout ça tout ça), prête à lui dire qu’on pourrait échanger le soir avec Monsieur Papa mais en fait pas du tout… (Monsieur Papa est beaucoup plus calé que moi en bio diversité hein… en poules aussi LOL)

Brut de pomme il me dit « je me suis renseigné, il faut faire 5 ans d’études après le diplôme mais c’est sur un concours » J’ai eu beau réfléchir, je ne voyais pas de quoi il parlait et quel était le rapport avec son exposé… Il s’est perdu en explication incompréhensible, je l’ai coupé, brutalement j’avoue en lui disant « mais tu veux faire quoi en fait parce que j’ai toujours pas compris… » => « Je veux faire maitresse enfin non maitre, je veux apprendre aux gens »

Je ne m’y attendais pas, et mauvaise mère que je suis, j’ai répondu « c’est pour les vacances? tu sais que les instituteurs travaillent pendant les vacances ils doivent préparer les sessions de travail pour après les vacances mon chéri » et alors là mon lutin je l’ai perdu… Il s’est offusqué d’une force… je m’en suis excusée d’ailleurs…

« Bah tout le monde doit pas préparer les prochaines sessions de travail [le tout dit avec son petit air narquois qui m’exaspère] Et puis tu sais, mon exposé je l’ai pas LU, je l’ai RACONTE comme une histoire et bah tout le monde m’a écouté, on m’a posé plein de questions, c’était trop génial… en fait tu sais quoi Maman, si tu racontes une histoire, les gens ils écoutent, si tu lis un papier, les gens ils s’en fichent… et puis moi je veux expliquer à ceux qui ne comprennent pas bien du premier coup, parce que c’est pas grave de pas comprendre du premier coup, on peut toujours comprendre la deuxième fois, peut être même la troisième »

Fierté de mère bien sûr, « Tu sais mon Lou, ce n’est pas un travail facile-facile, faut beaucoup préparer les leçons, pis faut supporter 25 pingouins d’un coup dans la classe, dont peut être quelques uns qui iront moins vite que les autres, et d’autres beaucoup plus vite… »

La réponse m’a scié, d’un coup sur place, je suis restée sur le Q fessier

« Bah en fait c’est pas facile-facile dans le début de l’année, quand tu connais pas les élèves et pis après quand tu as vu qui allait vite tu peux lui donner des choses plus difficiles à faire, hein Maman je suis sûre que c’est possible… Et pis pour ceux qui vont moins vite et qui ont besoin de plus de temps, tu fais des fiches plus faciles, en fait Maman tu peux faire des groupes, tu vois maman par exemple quand tu fais les trucs en maths, au lieu de faire des fiches tu peux faire avec des objets c’est plus facile à comprendre. »

Je n’ai pas su quoi répondre en fait, il a tellement raison…

Il m’a achevé en me disant « pis de toute manière y’à toute l’année pour tout apprendre alors dans quel ordre et à quelle vitesse on devrait s’en fiche complètement, le plus important c’est que tout le monde est compris quand on fait la Kermesse hein Maman? »

On a peut-être un futur professeur des écoles… quand je le vois lire une histoire à sa soeur et s’arrêter quand il perçoit qu’elle n’a pas compris un mot pour le lui ré-expliquer plus simplement… J’adore ses métaphores et sa transformation du mot pour que la 5,5 ans attrape le sens… sans jamais s’énerver calmement en lui mimant même si nécessaire… On tient peut être un professeur des écoles ouais…

Share

Un commentaire

  1. Il a tout compris sur la pédagogie différenciée et le bien être à l’école avec de belle volonté comme ça et ce bel état d’esprit il y a de quoi sauver l’école. C’est beau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *